• gaw 2015 banner fr

social fsocial Psocial tsocial yt

read our blog en 2

blog button

Quelle est notre vision de l'éducation ?

 
2 Credit Oxfam Zambia
À l'aube du nouveau millénaire, deux processus ont établi un ensemble d'objectifs (plus ou moins) ambitieux pour l'éducation au niveau mondial. En s'appuyant sur la précédente Déclaration mondiale de l'éducation de Jomtien, le Cadre de a fixé six objectifs, ratifiés par des centaines de gouvernements et organisations de la société civile, représentant un consensus sur ce que signifierait garantir l'éducation pour tous d'ici 2015, et les pour le Développement qui comprennent deux de ces objectifs (l'éducation primaire universelle et l'égalité des sexes dans l'éducation), dans le cadre de son cadre mondial pour le développement.
 
En 2012, nous avons deux priorités d'urgence.
 
Nous devons tout d'abord créer et maintenir la pression pour atteindre les objectifs existants, dont certains sont près d'être atteints ou atteints dans certains pays, et lamentablement en retard dans d'autres.
 
Il est essentiel que nous planifions et faisions campagne pour assurer que tous les cadres et objectifs mondiaux futurs, qu'il s'agisse d'éducation ou de sujets plus larges, mettent l'accent et fassent avancer le droit universel à l'éducation.

Si vous souhaitez vous impliquer davantage dans le travail de la CME sur l'éducation après 2015, veuillez contacter .
 
 

Processus de planification officiels post-2015

 
Les Nations Unies coordonnent plusieurs mécanismes officiels de planification d'un successeur au cadre des OMD après 2015 :
 
  • une Conseillère spéciale auprès du secrétaire général des Nations Unies sur la planification post-2015, Amina Mohammed, ancienne fonctionnaire nigérienne et fondatrice de la coalition d'action de la société civile pour l'Éducation pour tous, coalition membre de la CME au Nigéria
  • un Groupe de haut niveau de personnalités éminentes pour conseiller le Secrétaire général des Nations Unies, co-présidé par le président indonésien Susilo Bambang Yudhoyono, la présidente du Libéria Ellen Johnson Sirleaf et le premier ministre britannique David Cameron
  • une équipe spécialisée dans les systèmes des Nations Unies composée de spécialistes des agences des Nations Unies
  • des consultations, soutenues par le PNUD, dans et sur , notamment l'éducation
  • le lancement d'un site Web des Nations Unies en août 2012.
 
Deux bonnes sources d'information sur ces processus post-OMD pour la société civile sont et le de l'Overseas Development Institute (ODI).

Deux autres développements non officiellement associés au processus post-2015 mais pertinents sont la nomination de l'ancien , et le lancement imminent de l'Initiative spéciale du  . La présidente de la CME Camilla Croso a été invitée à être l'une des représentantes de la société civile auprès du comité de pilotage de cette initiative.

L'UNESCO anime également des débats sur le cadre post-2015 sur l'Éducation pour tous, et une consultation de la société civile (via ) est prévue pour novembre, à peu près en même temps que  de l'EPT, qui contrôlera l'avancement vers les objectifs de 2015. Une conférence mondiale de l'EPT est prévue pour avril 2015.
 
Vous pouvez télécharger le document final de la Réunion CCNGO 2012 .
 
Vous pouvez télécharger le document final de la réunion mondiale de l'EPT 2012 .
 

Les défenseurs de l'éducation se joignent à la conversation

 
La CME consulte actuellement les membres afin d'élaborer une déclaration forte de ce qui, à notre avis, doit suivre en termes de cadres et d'accords internationaux sur l'éducation.
 
Nous recherchons en particulier les avis des membres sur les aspects de l'éducation sur lesquels se pencher, les mesures que les gouvernements doivent prendre et les engagements que la société civile souhaite que les gouvernements prennent, au niveau national et international. 
 
Vous pouvez télécharger le document de travail du GCE sur l'éducation post-2015 ici:

GCE post2015 doc

Télécharger dans

Télécharger dans

Télécharger dans

Télécharger dans

Télécharger dans

 

Ce retour de la CME a été introduit dans les discussions lors de la récente réunion de haut niveau à Dakar, Mars 2013.

Les résultats provisoires de la consultation GCE sont maintenant disponibles et peuvent être téléchargés en anglais .
 
Parmi les points des résultats intermédiaires de la consultation de la CME, citons :
  • Le financement de l'éducation et des prises de décision transparentes et participatives doivent être placés au cœur de l'attention, de l'action et de la responsabilisation du gouvernement, et au centre du suivi effectué par la société civile. Les gouvernements doivent mettre en place des structures et allouer des financements en vue d'atteindre les objectifs de l'éducation et de permettre à la société civile de documenter et suivre les progrès réalisés.
  • L'équité est essentielle et il faut lui accorder plus de poids ; nous devons continuer à mettre l'accent sur l'accès à l'éducation, et renforcer cela par un lien explicite à l'équité et la marginalisation – en veillant à considérer quels enfants sont privés d'éducation, et non pas simplement combien. D’une façon plus générale, les objectifs de l’éducation doivent cibler l’équité et l’attention doit être portée sur l'éducation inclusive.
  • Qualité, apprentissage et enseignants : on considère que les OMD relatifs à l’éducation ont réduit l’agenda de l’EPT et amoindri la qualité de la lutte pour l’accès universel. Pourtant, la qualité doit occuper une place centrale et être étroitement liée à l’accès. Les indicateurs de qualité et d’apprentissage peuvent inclure des enseignants qualifiés, des programmes pertinents et inclusifs, une meilleure compréhension de la nature de l’éducation et des indicateurs de l'apprentissage.
  • Les enseignants sont négligés en dépit de leur extrême importance pour l’éducation de qualité. Il convient de mettre davantage l’accent sur les enseignants formés et qualifiés et sur le ratio élèves-enseignant formé, en tant qu’indicateurs de qualité ou en tant qu’objectifs distincts.
  • Éducation publique et gratuite : les gouvernements doivent demeurer responsables de l’éducation ; l’expansion de l’enseignement privé creuse les inégalités ; et les gouvernements doivent honorer leurs engagements d’abolir les frais de scolarité.
  • Toutes les discussions sur l’éducation et les futurs cadres de travail doivent reposer sur une base des droits. Ce sont des droits à l’éducation, pour l’éducation et par l’éducation qui sont indivisibles et sans hiérarchie.
  • Approches pour les futurs objectifs : le cadre de l’EPT en général est apprécié, et certaines réponses demandent son approfondissement à l'aide d'indicateurs plus nombreux et de meilleure qualité (par ex. sur l’équité dans l’accès, sur la qualité) et peut-être d'objectifs supplémentaires (par ex. visant les enseignants).
  • Jusqu’à présent la plupart des réponses en rapport avec un quelconque futur objectif du type OMD exigent un programme bien plus vaste, au-delà de l’EPU.
 
Téléchargez l'enquête post-2015 auprès des membres de la CME en .
 

consultation mondiale

 
La discussion thématique mondiale est hébergée par le site www.worldwewant2015.org; et est organisée en quatre parties entre aujourd'hui et fin février 2013 :
 
 
Discussion en ligne 1 : Accès équitable à l'éducation  du 10 au 24 décembre 2012
Discussion en ligne 2 : Qualité de l'apprentissage  du 5 au 19 janvier 2013
Discussion en ligne 3 : Citoyenneté mondiale, compétences et emplois du 23 janvier au 6 février 2013
Discussion en ligne 4 : Gouvernance et financement pour l'éducation du 10 au 24 février 2013
 
 

Country consultations

 
post2015countries1
 

Consultations thématiques

 
 

Des consultations sont organisées avec les universitaires, les médias, le secteur privé, les employeurs et les syndicats, la société civile et les décideurs, depuis mai 2012. Les thèmes des réunions mondiales comprennent :

  • les inégalités (de toutes dimensions, notamment de genre)
  • la santé (notamment les questions abordées par les OMD 4, 5 et 6 et les maladies non transmissibles)
  • l'éducation (primaire, secondaire, tertiaire et professionnelle)
  • la croissance et l'emploi (notamment l'investissement dans des capacités productives, un emploi décent et la protection sociale)
  • la durabilité environnementale (notamment l'accès à l'énergie, la biodiversité, les changements climatiques)
  • la sécurité alimentaire et la nutrition
  • la gouvernance (à tous les niveaux)
  • le conflit et la fragilité (notamment les pays post-conflits, et les pays sujets aux catastrophes naturelles) ; la dynamique démographique (notamment le vieillissement, les migrations internationales et internes et l'urbanisation)