• gaw 2015 banner fr

La SMAE 2017 à travers le monde

GCEJ5373 Stand Up Logo ALL FR croppedChaque année, des pays du monde entier participent à notre Semaine mondiale d’action pour l'éducation, en réunissant élèves, enseignants, parents, décideurs et militants pour exiger la prise de mesures pour assurer une éducation de qualité pour tous. 

En 2017, une vaste gamme d'activités diverses et variées a déjà été planifiée par les défenseurs de l'éducation au niveau national, régional et international.

Voici un bref aperçu de certaines activités qui ont eu lieu tout au long du mois d'avril.

Vous pouvez également inscrire vos propres activités pour nous raconter comment vous défendez l'éducation ici.


AFGHANISTAN : Movement for Support of Quality Education in Afghanistan (Mouvement pour le soutien d'une éducation de qualité en Afghanistan)  - organisé par l'organisation Watch on Basic Rights Afghanistan

L’hôte de la coalition afghane de la CME, l'organisation Watch on Basic Rights Afghanistan (WBRAO), a organisé sa Semaine mondiale d'action du 6 au 11 mai pour des raisons de sécurité. Près de 60 organisations ont exprimé leur intérêt à participer à la campagne. Le dimanche 29 avril, le gouvernement afghan a organisé une conférence sur les ODD, que nos collègues de WBRAO suivront de près.

ALBANIA GAWE17ALBANIE : Coalition albanaise pour l'éducation des enfants

Le 23 avril, la coalition a lancé la Semaine mondiale d’action dans le Centre pour l’ouverture et le dialogue de Tirana, avec des représentants du Cabinet du Premier ministre. Cet événement a été couvert par la radio et la télévision.

La coalition a également communiqué son manifeste sur l'éducation, « Nous défendons l'éducation », qui identifie les priorités éducatives nationales et locales qui à leur tour seront envoyées aux partis politiques. Un forum ouvert s’est tenu à Kruja Major, dans le centre au nord de l’Albanie, intitulé « Augmenter le financement de l'éducation au niveau local ».Il y a également eu des forums ouverts « Education 2030 » avec des jeunes dans 8 régions du pays.

Une consultation publique a eu lieu, avec la participation des OSC et du ministre de l'éducation sur « Le budget, les difficultés et les priorités en matière d'éducation » et une déclaration publique a été faite aux médias pour souligner la promesse du gouvernement sur l’ODD4.

ARGENTINE : Campaña Argentina por el Derecho a la Educación

Des activités ont été planifiées pour défendre le droit à l’éducation en partenariat avec des syndicats d’enseignants et autres organisations et mouvements, réunis au sein d'un groupe intitulé « Pour le développement et l'amélioration de l’éducation ».

ARMÉNIE : Centre de protection des droits constitutionnels arméniens (ACRPC)

La Semaine mondiale d'action pour l’éducation a été lancée en Arménie le 23 avril, avec un atelier organisé par la coalition arménienne de la CME ACRPC, en partenariat avec l’Association for Trauma Outreach & Prevention (ATOP, NY, États-Unis).Des militants de la société civile, des professeurs, des enseignants, des représentants d’organismes autonomes locaux, des journalistes et des étudiants ont participé. Les participants ont discuté et ont élaboré les principales revendications de la coalition arménienne de la CME au gouvernement arménien. Le gouvernement a mis en place une commission inter-agence pour la localisation des 17 ODD et a invité des militants de la société civile, dont l’ACPRC, à participer.

BANGLADESH : Campagne pour l’éducation populaire (CAMPE)

Notre éducation nationale au Bangladesh, la Campagne pour l’éducation populaire (CAMPE), a organisé une campagne pour la Semaine mondiale d'action qui doit couvrir l’ensemble du pays. Elle comprend des programmes et des événements spécifiques dans 39 districts sélectionnés par les organisations et associations d’enseignants partenaires de CAMPE. Des milliers de personnes, notamment des responsables gouvernementaux, des représentants publics, des éducateurs, des chercheurs, des représentants d’ONG, des étudiants, des tuteurs, des enseignants, des membres de comités de gestion scolaire, des représentants d'autres groupes de la société civile et des médias ont participé aux programmes de la semaine et ont exprimé leur opinion sur l'éducation, en assurant la responsabilité de l’ODD4 et la participation citoyenne.

Au niveau sous-national, il y a eu plusieurs assemblées, une table ronde et une conférence de presse. Au niveau national, CAMPE a élaboré un document d’orientation qui sera soumis au ministre de l'éducation lors d'une séance de partage nationale le 29 avril. De plus, CAMPE et la plateforme des citoyens pour les ODD ont conjointement élaboré un cadre d'action visant à renforcer les questions d’Education 2030/ de l’ODD4 et les moyens de réaliser l'objectif au Bangladesh.

BÉNIN : Coalition Béninoise des Organisations pour l’Éducation Pour Tous

En plus d'une rencontre avec le ministre de l'éducation primaire, des tables rondes ont été organisées sur le thème de la Semaine d'action 2017 avec les autorités régionales, des OSC et autres partenaires. Une émission de radio a été spécialement dédiée à ce thème.

BOLIVIE : Campaña Boliviana por el Derecho a la Educación

La Semaine mondiale d'action pour l'éducation en Bolivie a compté parmi ses activités :

  • La présentation des résultats d'une étude sur l'état de l'éducation publique dans le pays, avec un accent mis sur le financement
  • Une discussion sur l’ODD 4 et sa mise en œuvre en Bolivie
  • Des rencontres avec les autorités de l’éducation, pour présenter les conclusions de la campagne CBDE sur la situation de l'éducation en Bolivie.

BRÉSIL : Campanha Nacional pelo Direito a Educação

À l'aide du slogan « Feuille de route vers les ODD : ne réinventons pas la roue », la coalition organisera sa Semaine mondiale d’action en juin, qui sera axée sur la défense de la conformité au plan d'éducation national pour réaliser les objectifs de développement durable :

http://campanha.org.br/semana-de-acao-mundial/comunicado-1-semana-de-acao-mundial-2017-de-04-a-11-de-junho-em-todo-o-brasil/

BURKINA FASO : Coalition Nationale Éducation Pour Tous      

La coalition a produit un nouveau document de plaidoyer, qui offre un aperçu du financement national de l’éducation, de la participation citoyenne et de l'autonomisation de la société civile dans l’élaboration, la mise en œuvre et le contrôle des politiques d'éducation. Elle a mené des audiences avec les ministres chargés de l’éducation, le ministre de l'économie et des finances, le président de l’Assemblée nationale et le Premier ministre.

En termes d'événements et d'activités publics, plusieurs élus et responsables politiques sont retournés à l’école et ont rendu visite aux écoles de leurs localités. Un forum national de la société civile pour l'éducation a été organisé, et la coalition produit également un film documentaire sur le thème de la SMAE 2017.

CAMBODGE : Partenariat des ONG de l’éducation (NEP Cambodge)

Du 26 au 29 avril 2017, NEP-Cambodge, avec l’organisation partenaire P-ESWG, a proposé des activités dans 5 provinces, notamment Koh Kong, Kampong Chhnang, Kampong Thom, Preah Vihear et Otdor Meanchey. Les événements ont réuni plus de 400 participants, montrant tous leur soutien à la campagne de la Semaine mondiale d'action pour l'éducation de cette année.

CAMEROUN : Réseau camerounais de l’éducation pour tous

Des activités de plaidoyer ont été proposées au niveau régional pour la mise en œuvre de l’ODD4.Des activités publiques, notamment des croquis et des activités présentées par les enfants, un débat à la radio au niveau régional sur le thème de la Semaine d'action 2017 avec des OSC, les autorités régionales, les responsables publics et une marche avec les OSC, les autorités de l'éducation, les responsables traditionnels, les parents et les élèves. Les événements ont été relayés dans les médias et sur les réseaux sociaux.

CAP VERT : Rede Nacional da Campanha de Educação Para Todos    

La Semaine mondiale d’action pour l'éducation à Cap Vert cette année était axée sur l’éducation inclusive. Les activités organisées comprenaient une animation culturelle, des spectacles de théâtre de rue et des séminaires.

COLOMBIE : Coalición Colombiana por el Derecho a la Educación

Des audiences sur l'éducation ont été planifiées au Congrès national, avec l'accent mis sur la question du financement nécessaire pour réaliser le programme Education 2030.De plus, des activités ont été mises en avant dans le cadre de la défense du processus de paix (en partenariat avec le Front étendu pour l'éducation) et contre le travail des enfants, dans le cadre d'un dialogue avec les organisations de la Valle del Cauca.

DANEMARK : Réseau danois de l'éducation

Les ressources pour la Semaine d’action de cette année comprenaient des histoires d’enfants liées à l’école du Sud Soudan et des histoires écrites par des auteurs pour enfants. Les ressources sont parvenues à 200 000 enfants danois dans les écoles, soit 30 % des enfants scolarisés au Danemark.

ÉGYPTE : Egyptian Coalition for Education for All (Coalition égyptienne pour l'éducation pour tous)

La coalition a organisé une réunion de haut niveau le 23 avril, avec la participation du Sous-secrétaire du ministre de l'éducation et de fonctionnaires chevronnés pour parler du rôle de la société civile dans le suivi du plan stratégique pour le développement de l’éducation sur la période 2017-2030.

De plus, des réunions dans 5 gouvernorats ont été organisées le 25, avec la participation d’organisations de la société civile actives dans le domaine de l’éducation, en plus d'un certain nombre de professionnels des médias, d'éducateurs, de parents et d'élèves pour parler de la réalisation des ODD et des mécanismes qui permettront de développer l’éducation.

Des visites sur le terrain dans un certain nombre d'écoles ont été organisées pour parler de la possibilité de renforcer le système public et les capacités de l’État afin d'assurer une éducation gratuite, de qualité et équitable.

Enfin, la coalition a lancé une campagne médiatique pour favoriser la sensibilisation aux objectifs de l’éducation, et le rôle des citoyens et des militants dans la mise en œuvre. Il y a eu des interviews à la télévision et à la radio sur les objectifs, les résultats et les conclusions de la Semaine mondiale d'action en particulier, pour sensibiliser les citoyens.

SPAIN GAWE2017ESPAGNE : Campana Mundial por la Educación España

La Semaine d'action en Espagne était axée sur la responsabilité du point de vue de la participation des citoyens et des enfants, et inclura également des demandes de financement. La coalition a prévu un événement de plaidoyer avec le Parlement et la campagne bat son plein sous le slogan “Pido la palabra por la educación”.Vous trouverez davantage d'informations et de ressources ici :

http://www.cme-espana.org/same/#1452446527534-c1e533dd-ec4e

https://www.youtube.com/watch?v=Jva2MC9LWiY&feature=youtu.be

FRANCE : Coalition Éducation

La coalition a travaillé dans le cadre des élections nationales qui avaient lieu en France, et a combiné ceci à ses activités de la Semaine d'action. Une lettre ouverte a été envoyée à chaque candidat pour lui demander de s’engager davantage en faveur de l’éducation et souligner le manque d'investissement pour l'éducation de base, sous forme de fonds multilatéraux du Partenariat mondial pour l'éducation et de L'éducation ne peut pas attendre. Un avis a été publié dans les médias, signé par les chefs des organisations membres de  la coalition.

GAMBIE : Réseau de l’éducation pour tous (EFANet)

En plus d’encourager des mécanismes de transparence et de responsabilité réactive, en particulier pour impliquer les femmes, les personnes ayant un handicap et d'autres groupes marginalisés, EFANet Gambie inclut des demandes de financement importantes dans sa campagne de la Semaine mondiale d'action pour l’éducation 2017.La coalition organise un débat à la télévision nationale avec le Forum de l'éducation du ministère de l'éducation de base et secondaire (MoBSE), ainsi qu’une série d'émissions radio et d'activités de mobilisation qui comprennent une manifestation et un forum public.

GÉORGIE : Georgian Coalition for Education for All (Coalition géorgienne pour l’éducation pour tous)

La coalition a mené un travail de plaidoyer de niveau supérieur, notamment la présentation d'un rapport de la société civile sur la réalisation de l’ODD4, au niveau du comité parlementaire. En outre, une campagne sur les réseaux sociaux a été lancée pour favoriser la sensibilisation du public et comprendre les objectifs en matière d’éducation.

Le suivi de la campagne est déjà prévu, avec la conférence du forum de l'éducation nationale géorgienne en octobre. La coalition présentera son rapport d’évaluation final et ses recommandations sur le processus national de l’ODD4 et lancera la discussion sur le plan sectoriel de l'éducation, avec la participation d'un large panel de la société civile.

INDE : National Coalition for Education (NCE India)

En Inde, une série d'activités de plaidoyer et de mobilisation publique a eu lieu pendant la Semaine d'action, ciblant à la fois la politique nationale et l'offre d'éducation au niveau local. Au niveau national, NCE India fait campagne pour une série de changements majeurs, notamment l’abrogation de la loi sur le travail des enfants, qui permet aux enfants de moins de 14 ans de travailler pour l’entreprise familiale, un financement accru avec des fonds spécifiques pour les enfants ayant un handicap et des politiques ciblées pour aider les enfants des communautés les plus marginalisées. Localement, une campagne importante vise à ce que tout enfant âgé de 6 à 14 ans soit inscrit dans un établissement scolaire.

INTERNATIONAL : Oxfam IBIS

Oxfam IBIS s’est penché sur l'éducation de qualité pour tous pendant la Semaine mondiale d'action pour l'éducation cette année, grâce à une sensibilisation au caractère essentiel du financement de l’éducation pour réaliser cet objectif. Une conférence a été organisée par Oxfam IBIS au Danemark le 27 avril pour lancer les travaux politiques sur le financement de l’éducation, ainsi que pour mettre l'éducation mondiale sur le haut de la pile du programme politique au sein des différents partis politiques au niveau national.

IRLANDE : Irish Forum for Global Education

Le Forum travaille étroitement avec Irish Aid, l'agence gouvernementale d'aide au développement, à la cartographie de l’aide du gouvernement irlandais à l’éducation au niveau bilatéral, régional et international et sa stratégie pour l’ODD4.

Pendant la Semaine mondiale d'action, le Forum a planifié un événement de lancement et un programme d'action, notamment la création d’un site Web dédié.

Yemen GAWE 2017IRAK : Coalition irakienne pour l'éducation

Une large gamme d’activités a été prévue pour la Semaine mondiale d'action sur la période plus longue du 18 au 30 avril. Celles-ci comprenaient des ateliers de formation pour les médias, des sessions de discussion avec les ONG, le Parlement et le Comité d'éducation pour l’ODD4, des ateliers régionaux et thématiques, avec un accent particulier sur l’éducation des personnes déplacées, des filles et l’offre d'éducation au Kurdistan, des activités scolaires et des émissions radio.


JORDANIE : Coalition nationale jordanienne pour l’éducation pour tous

La coalition a planifié les activités suivantes pour la Semaine mondiale d'action pendant la période du 1er au 27 avril :

  • Un document d'orientation sur le thème de la Semaine mondiale d'action.
  • Un document d’orientation sur l'éducation en Jordanie (en mettant l'accent sur le contexte régional et en prenant la Jordanie comme exemple).
  • Un événement de lancement pour la Semaine mondiale d'action où le comité sur l’examen national volontaire pour les ODD, sous les auspices du ministre de la planification, était présent et a présenté une mise à jour sur l'évolution de l’examen.
  • Événement de chat en direct.

LIBAN : Réseau arabe pour l’éducation populaire

La coalition a prévu de célébrer la Semaine mondiale d’action avec un événement majeur le 28 avril, dans la municipalité de Saida au sud du Liban. Cet événement a vu la participation des organisations membres de la coalition, ainsi que des acteurs de l’éducation, des représentants et conseils scolaires, des élèves et en particulier des élèves handicapés.

MADAGASCAR : Coalition Nationale Malgache pour l’Éducation Pour Tous

Une série de rencontres a été organisée avec des décideurs, des associations de parents et des partis politiques ; une conférence de presse a également eu lieu pour la Semaine mondiale d’action pour l'éducation. De plus, une campagne sur les réseaux sociaux a vu le jour et des interviews avec des chaînes de radio et de télévision ont été organisées. La SMAE à Madagascar a bénéficié d'une couverture médiatique importante.

MAURITANIE : Coalition des Organisations Mauritaniennes pour l’Éducation

Une campagne de plaidoyer et de sensibilisation a été menée avec les autorités sur l'importance d’une gouvernance transparente, responsable et participative pour la réalisation de l’ODD4.La coalition a également travaillé avec le public pour augmenter la participation citoyenne active dans le cadre de l’élaboration des politiques éducatives et du suivi de l’évolution. La semaine a été le théâtre d'une table ronde sur les engagements pris par tous pour réaliser l’objectif mondial de l’éducation.

MAURICE : DCI Maurice

À Maurice, DCI, membre de la CME, a axé son travail de plaidoyer et de campagne sur l'aide aux enfants les plus marginalisés du pays, en particulier les enfants dont les parents ont été incarcérés et ceux qui vivent dans des communautés rurales. La coalition a organisé cinq ateliers pour sensibiliser la population à la protection des intérêts des enfants marginalisés. 

MEXIQUE : Incidencia Civil en la Educación

Une rencontre a été prévue au Sénat concernant l'évaluation de l’ODD4 dans le pays, ainsi que d'autres activités en partenariat avec différents instituts et réseaux régionaux, par exemple CEAAL et le Réseau mondial pour la qualité de l'éducation.

MOZAMBIQUE : Movimento de Educação para Todos

Pour la Semaine mondiale d'action pour l’éducation, une conférence a réuni 60 participants pour présenter une étude sur le financement de l’éducation, avec des interventions du ministre de l’éducation et du développement humain, du ministre de l'économie et des finances, de l’Assemblée nationale, des partenaires de la coopération et du développement, de la société civile, des enseignants, des élèves, des associations de parents et des organisations communautaires.

NIGÉRIA : Civil Society Action Coalition on Education for All (CSACEFA)

Les membres de notre coalition nigériane Nigerian coalition Civil Society Action Coalition on Education for All (CSACEFA) se sont réunis à Abuja pour protester contre le manque d'éducation de qualité pour tous les enfants nigérians. La manifestation s’est dirigée vers le complexe de l’Assemblée nationale et le ministère fédéral de l’éducation en affichant des pancartes aux inscriptions telles que « Nous défendons l'éducation !Et vous ? » et « Augmentez le budget de l’éducation ! ».Le ministre de l'éducation, Adamu Adamu, a assuré aux participants que le gouvernement examinerait leurs demandes et prendrait des mesures en fonction. La coalition a également organisé des activités dans 5 autres états du pays, notamment des interviews à la radio et des sessions de sensibilisation des communautés.

NORVÈGE : Réseau norvégien de la CME

La coalition a deux priorités cette année, qu’elle a combinées pour la Semaine d’action : le financement de l’éducation et les élections nationales en septembre. La CME en Norvège a déjà réussi à faire en sorte que l'éducation figure dans tous les manifestes politiques et continuera de faire campagne pour que cela reste une priorité.

ACEA1 GAWE2017PALESTINE : Coalition palestinienne de l'éducation

La coalition a planifié les activités suivantes pour la Semaine mondiale d'action pendant la période du 4 au 30 avril :

  • Un atelier pour les responsables des départements d'activités des élèves de 18 gouvernorats d'éducation pour leur présenter le thème de la campagne pour cette année et élaborer un plan de travail avec eux pour les activités scolaires, et pour participer aux activités centrales à venir organisées dans trois districts (Hébron, Naplouse et Qabatiya).
  • Un atelier de formation sur deux jours pour les médias.
  • Une conférence de presse pour annoncer la Semaine mondiale d'action en partenariat avec le ministre de l’éducation, l’UNRWA, ainsi que l'équipe d'éducation nationale.
  • Une table ronde avec des représentants parlementaires et des membres du Comité de l’éducation au Conseil législatif, afin de parler de leur rôle dans la responsabilité de l’ODD4.
  • Une table ronde avec des syndicats et des fédérations pour parler de leur rôle dans la responsabilité du quatrième objectif de développement.
  • Des activités scolaires intitulées : « Le grand rêve ».
  • Une conférence de clôture pour les événements de la Semaine mondiale d'action afin de promouvoir la responsabilité sociétale de la réalisation de l’ODD4.
  • La coordination avec le département Waqf pour consacrer les homélies du vendredi et le dimanche à la responsabilité de l’éducation.

PHILIPPINES : E-Net Philippines

Aux Philippines, la coalition nationale E-Net fait campagne pour l’ensemble du programme de l’ODD4, mais en exigeant que les cibles les plus négligées des jeunes enfants, des jeunes et des adultes bénéficient d’une attention légitime dans les politiques de mise en œuvre. En même temps, on demande un financement accru pour l'éducation et l'assurance d'une certaine efficacité et efficience du budget de l'éducation. La coalition a préparé un affichage public des objectifs de l’ODD4, un forum sur le rôle des différents acteurs de l’ODD 4 et un atelier sur la protection et le développement des jeunes enfants. 

DOMINICANREP GAWE17
RÉPUBLIQUE DOMINICAINE : Foro Socioeducativo (FSE)

La République dominicaine soutient l'appel mondial avec le leitmotiv « Nous défendons une éducation de qualité, inclusive, équitable et participative » par le biais de plusieurs actions de mobilisation avec pour objectif de sensibiliser la société dominicaine aux ODD, en particulier en matière d'éducation. Les activités comprenaient un atelier de mise en œuvre et le lancement du Guide de surveillance social des politiques de l'éducation, un séminaire sur l'évolution et les difficultés de la mise en œuvre du programme Education 2030, une newsletter consacrée à l’ODD4 et plusieurs tables rondes, débats et réflexions sur différents aspects du programme de l’éducation.

Un rapport sur la conformité et le respect du programme Education 2030 a été produit par la coalition, dans le cadre du contrôle du budget national pour l'éducation. La coalition a également élaboré un guide sur les ODD à utiliser dans les écoles et les établissements scolaires. Le FSE a partagé un large panel de supports de plaidoyer à utiliser sur les réseaux sociaux et ailleurs.




RWANDA : Coalition rwandaise de l’éducation pour tous

En plus des activités de plaidoyer au niveau national, la coalition rwandaise a organisé une conférence de presse, des interviews à la radio et à la télévision, ainsi qu'une série de visites d'écoles.

SOMALIA2 GAWE17SOMALIE : L'éducation pour tous en Somalie

La coalition a planifié les activités suivantes pour la Semaine mondiale d'action pendant la période du 15 au 29 avril :

  • Une conférence de presse le 23, pour mettre en avant le thème de l’ODD et les lacunes en matière d'éducation, ainsi que les revendications liées à Education 2030.
  • Des visites d'écoles et un plaidoyer avec les bureaux d'éducation pour présenter le thème de la Semaine mondiale d'action et l’accent mis cette année sur l’assurance de la responsabilité de l’ODD4. 

SOUDAN : Sudanese Network for Education for All (Coalition soudanaise pour l'éducation pour tous)

La coalition a prévu les activités suivantes :

  • Un atelier sur l’importance des feuilles de route pour l'éducation dans la région arabe et la mise en œuvre du programme des objectifs de développement durable/l’ODD4 au niveau national.
  • Un atelier sur l’engagement de la société civile à la préparation de plans stratégiques de l'éducation, les mécanismes de suivi et d'évaluation pour la mise en œuvre du programme des objectifs de développement durable et en particulier l’ODD4.
  • Une séance au Parlement des enfants pour discuter des questions d'éducation (difficultés et opportunités futures) et le rôle des enfants et des communautés dans la réalisation du programme des objectifs de développement durable.
  • Une journée portes ouvertes avec la participation des enfants, des conseils de parents, des enseignants et des partenaires du secteur de l’éducation. L'événement était axé sur l'importance de l’éducation publique gratuite et la réalisation des objectifs de développement durable. Il comprenait également une exposition qui reflète la réalité de l'éducation et des projets futurs.

TANZANIE : Tanzania Education Network/Mtandao wa Elimu Tanzania (TEN/MET)

TANZANIA7 GAWE17Notre coalition tanzanienne axe ses activités de la Semaine mondiale d'action du district de Nanyumbu dans la région de Mtwara. Le 20 avril, la coordinatrice nationale de TEN//MET Mme Cathleen Sekwao a organisé une réunion avec des journalistes pour les informer sur la Semaine mondiale d'action de l'éducation (SMAE) à venir du 24 au 28 avril cette année. La commémoration comprendra la sensibilisation des écoles/communautés dans les villages de Nanyumbu appelant tous les acteurs à être responsables de l'amélioration de la qualité de l’éducation dans le district. La coalition a organisé des visites dans les écoles et des assemblées publiques pour montrer l’unité dans la défense de l’éducation. Les organisations de la société civile ont rejoint des membres de la communauté pour fabriquer des briques à utiliser pour construire des salles de classe dans des écoles qui ont peu ou pas de classes. Les briques qui ont été fabriquées ont été stockées dans des réserves à sécher et utiliser ultérieurement. Cette activité faisait partie de l’initiative « Responsabilité collective pour une éducation inclusive de qualité ».

TOGO : Coalition Nationale pour l‘Éducation Pour Tous

Un grand nombre d'activités a été planifié au Togo cette année, notamment :

  • Un nouveau document de plaidoyer et un « moment de remise » au ministre, ainsi que des rencontres avec le Parlement et le ministre des finances
  • La mobilisation des élèves, des parents, des enseignants, des responsables d’ONG, des autorités
  • La diffusion d'informations et la sensibilisation sur les questions de responsabilité par rapport à l’ODD4
  • Des croquis par des groupes d’enfants et d'élèves ayant un handicap
  • Une visite de sensibilisation dans les écoles et les espaces publics au niveau régional.

VIETNAM : Aide et Action

En travaillant avec la coalition membre de la CME Vietnam Association for Education For All (VAEFA), Aide et Action a mobilisé le public pour qu’il s'implique dans l'appel aux gouvernements locaux et national à prendre leurs responsabilités, et pour fournir des informations aux parents, aux enseignants, aux enfants et aux autorités sur la suppression des obstacles linguistiques à l’école. La coalition a organisé des événements de communication de masse dans la communauté, notamment un partage des bonnes pratiques sur la suppression des obstacles linguistiques dans les écoles primaires et un théâtre interactif pour promouvoir des compétences parentales de qualité.

YÉMEN : Yemeni Coalition for Education for All (Coalition yéménite pour l'éducation pour tous)

La coalition a organisé une cérémonie de lancement de la Semaine mondiale d'action et a commencé à recueillir 100 000 signatures d'élèves, d'étudiants d’universités et de personnalités publiques, en demandant au gouvernement et aux organisations internationales de tenir leurs promesses concernant la mise en œuvre de l’ODD4.

La coalition s’est également coordonnée avec le ministre de l’éducation pour que dans toutes les écoles, un discours matinal soit prononcé le 29 sur l’ODD4, la responsabilité du gouvernement et l’engagement du ministère par rapport aux promesses. De plus, une newsletter sur la responsabilité sera distribuée dans les écoles et les universités.

Le 27 avril, la coalition a organisé des rencontres avec les organisations internationales pour exiger la tenue de leurs promesses par rapport à l’ODD4.

Plusieurs rencontres avec le ministre de l'éducation ont eu lieu pendant cette période, à l'occasion desquelles la coalition demandera l’engagement et la signature du ministre de l’éducation par rapport à l’ODD4.

La Semaine mondiale d’action au Yémen s’est terminée par une conférence de presse.